Le patrimoine mannevillais

Le château de Bonnebos

Le seigneur de Bonnebos est mentionné dès la fin de XIe siècle. La construction du château au XVIIe siècle est attribuée à Nicolas Le Fort, seigneur de Bonnebos à partir de 1670. Abandonné à la fin du XVIIe siècle, le château est détruit par un incendie en 1828, puis ses vestiges sont démantelés pour en récupérer les matériaux. Il subsiste les constructions proches de l'ancienne entrée avec la chapelle, datée de 1672, et le colombier octogonal, dont l'édification remonterait à 1586.Ces deux édifices présentent une construction similaire avec leur soubassement de silex, leurs jambes harpées en pierre de taille et leur remplissage de briques.
P1030089 Copie

La chapelle de Bonnebos

La chapelle de l'ancien château de Bonnebos a été classé en tant que Monument historique le 30 octobre 1958. Elle abrite désormais le Musée départemental de la Résistance et de la déportation, conformément au voeu de sa donatrice Odette de Colombel.

La chapelle présente un plan octogonal et une structure en briques avec des chaînages de pierre. a l'intérieur, le seigneur Nicolas Le Fort et sa femme Guillemette, née Dourdan, sonr représentés en orant -dans une attitude de prière-. En dessous, sur une plaque est gravé : "Noble seigneur messire Nicolas Le Fort, chevalier seigneur de Bonnebos Manneville ayant espousé noble dame Guilmette jourdan dame de Scarboville près de la Hogue a faict bastir, a fondé et doté ceste chapelle en l'an mil six cent quatre vingt quatorze. priez Dieu pour eux".

Les murs de l'ancienne chapelle sont parsemés de vitraux, exécutés à la fin du XIXème siècle par l'atelier Duhamel-marette d'Evreux, réputé pour sa grande qualité d'exécution.

Le seigneur de Bonnebos 

Le colombier de Bonnebos

Le colombier est situé à gauche de la chapelle. Il a fait l'objet d'une restauration en 1997 et est inscrit Monument historique depuis le 12 décembre 1958. Egalement de forme octogonale, il présente une surface de près de 67 m². Sa couverture est couronnée d'un campanile avec quatre lucarnes d'envol.

Il est désormais ouvert occasionnellement pour y recevoir des expositions.

colombier 

 

L'Eglise saint-Denis

Construite au XVIIème siècle, l’église est placée sous la dédicasse de saint Denis, « Sanctus Dionysius Magnevilla ». Elle dépend du diocèse d’Evreux.
Un if millénaire, inscrit à l’inventaire des Sites et monuments naturels, accueille les visiteurs.
Elle est composée d’une nef sans transept se terminant par une abside à trois pans. Un clocher carré s’élève au-dessus de l’extrémité occidentale de l’église et présente une cloche datée de 1755. La structure en charpente est couronnée d’un toit à huit pans en forme de cloche.
A l’intérieur, une statue représentant saint Denis tenant sa tête entre ses mains rappelle son martyre. Il fut envoyé par le pape pour évangéliser la Gaule. Mais les autorités romaines remarquèrent ses actions. Il est mis à mort, puis décapité à Montmartre (mons martyrum, mont des martyrs) avec deux de ses compagnons, Rustique et Eleuthère, qui, eux aussi, ont refusé d’abjurer leur foi. L’Histoire raconte qu’à la stupeur des soldats romains, Denis ramassa sa tête et marcha jusqu’à ce que son corps s’effondre sur le lieu qui deviendra la ville de Saint-Denis.

Curé de la paroisse de Notre-Dame Risle et Seine : Père Philippe Dubos

Téléphone de la paroisse : 02 32 56 23 84
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Eglise Saint Denis
   

La croix de Bonnebos

 Croix de Bonnebos

 
   

Imprimer E-mail

Manneville-sur-risle

2 chemin des Hauts-Vents
27500 Manneville sur Risle

Tél. 02 32 56 94 86
Fax. 02 32 57 91 47 (fax)

NOUS CONTACTER

Horaires du Secrétariat

  • Lundi 08h30 - 12h00 / 16h30 - 17h30
  • Mercredi 08h30 - 12h00
  • Jeudi 08h30 - 12h00
  • Vendredi 08h30 - 12h00 / 16h30 - 18h00